Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 19:15

2013-11-16 salon du blog culinaire (55)

Un lieu prestigieux pour cette agréable manifestation organisée par 750 gr , l'entreprise soissonnaise ! Il y avait foule cet après midi à l'abbaye St Léger .

 

Si vous n'avez pas eu le temps d'y passer aujourd'hui , il vous reste demain :-)

De plus, les droits d’entrée seront entièrement reversés à « Action contre la faim »

 

Vous pourrez assister à de nombreux ateliers proposés par le blogueurs culinaires , et vous pourrez même participer ... Mais en plus , vous pourrez gouter !

 

Et vous pourrez acheter les produits locaux , tels les chocolats  Feron de Soissons ( ceux là me font vraiment craquer !) , les confitures de Marie Maryns , le safran de Retz et les produits de nombreux autres exposants .

 

Et j'ajoute un petit mot à destination de mon cousin Patrick qui présentait avec talent les activités !Félicitations <3

2013-11-16 salon du blog culinaire (45)

 

Voici le lien pour le programme;

http://www.salondublogculinaire.com/wp-content/uploads/2011/08/Programme_SBC6-Grand_public.pdf

et le lien pour voir les photos !

http://www.syla-bucy-le-long.fr/6-album-2180884.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 17:57

img515

 

N'abandonnez pas la lecture , lisez jusqu'en bas !

 

1. La réalité sur le vase.

 

     Nous sommes en février 486, lorsque va s'engager la bataille de Soissons qui verra s'opposer les guerriers de Clovis aux troupes gallo-romaines de SYAGRIUS, qui s'est attribué le titre de "Roi des Romains".

En janvier 486, la rivière "Aisne", en crue, est sortie de son lit, inondant plus particulièrement la rive nord sur laquelle doivent s'affronter les francs et les gallo-romains. En février, l'eau ayant regagné le lit de la rivière, c'est sur un champ recouvert de vase que les guerriers vont livrer bataille, de la boue jusqu'à mi-cuisse. Mais le franc est âpre au combat et boute les romains hors de Soissons. Cette victoire sur la vase et sur SYAGRIUS marque ainsi la fin du dernier vestige du pouvoir romain en Gaule !

 

     Le 1er mars 487, après ses victoires de Soissons, Senlis, Beauvais et Paris, Clovis ordonne à son armée de se réunir sur le Champ de Mars pour examiner si les armes et les équipements de ses guerriers sont propres et en bon état. Passant en revue ses troupes, Clovis constate que ses soldats ont les pieds et le bas des jambes tout crottés de boue. Le faisant remarquer à son fidèle lieutenant, ce dernier lui indique qu'il a plu ces derniers jours, et que les guerriers qui viennent de défiler sur ce terrain boueux ne peuvent présenter une tenue impeccable. C'est dans ces circonstances que Clovis aurait répondu à son lieutenant : "Souviens-toi de la vase de Soissons", faisant ainsi allusion à leur victoire sur les romains, chassés de Soissons, malgré la vase faisant barrière naturelle et entravant toute progression vers la ville. (voir gravure ci-dessus) 

 

2. La légende du vase. 

 

     La légende du vase de Soissons fut créée dans les années 1900… L'histoire : dans un premier temps, en ce début du XXesiècle, Alphonse GLU, le célèbre inventeur de la colle "GLU", a mis au point une colle spécialement étudiée pour les boyaux WOLBER : une colle suffisamment forte pour maintenir le boyau sur la jante en fer, et cependant pas trop adhésive afin de ne pas déchirer ledit boyau lorsqu'il fallait l'ôter de sa jante pour le réparer.

 

     Associé de la sorte aux pneus, et afin de coller au plus près la commercialisation de sa colle avec celle des boyaux WOLBER, Alphonse GLU installe un petit atelier dans les faubourgs de Soissons, aujourd'hui, rue du Tour de Ville.

     En 1912, Alphonse GLU inventa une nouvelle colle "forte" qui convenait à tous types de matériaux et lança, dès 1913, une campagne de publicité autour de son nouveau produit. C'est ainsi que l'on vit apparaître, écrit sur le flanc des voitures publicitaires du Tour de France 1913, ce slogan : "Et GLU, et GLU, elle est des nôtres, la colle GLU !" (voir la photo d'un de ces camions).

img493-vieux journal

 

     Et c'est à cette même époque qu'Alphonse GLU, pour mettre en avant sa fameuse colle forte, créa de toute pièce la légende du vase de Soissons (s'il s'était installé à Lille, il est fort probable qu'il aurait choisi, comme héros, non pas Clovis, mais le P'tit Quinquin, qui aurait cassé le vase de nuit de ses parents !).

 

     Alphonse GLU avait imaginé cette histoire sous forme de BD - on en retrouve la trace et les dessins dans ses archives - basée sur la présence de Clovis à Soissons et s'inspirant des faits réels (voir ci-dessus "La réalité sur le Vase") : la première vignette montre un soldat qui casse le vase que Clovis se réservait, la deuxième nous montre un Clovis occupé à recoller les morceaux en utilisant la colle forte GLU, sur la troisième, on peut voir Clovis offrir le vase réparé à Rémi, évêque de Reims, et sur la quatrième et dernière image, c'est Clovis qui se tourne vers "son" soldat tout étonné de revoir ce vase, et qui lui dit :

 

"Souviens-toi du vase de Soissons,

et de la colle forte GLU tout à l'unisson !"

 

     Septembre 1914, c'est la guerre…

 

     En cette période de troubles, l'armée française a besoin d'asseoir l'autorité de ses chefs et c'est alors qu'elle va créer de toute pièce la légende du vase de Soissons, en utilisant la première partie due à l'esprit imaginatif d'Alphonse GLU, à savoir le vase cassé par ce soldat, puis en adoptant, pour la scène de Clovis fracassant le crâne de ce pauvre soldat, les us et coutumes de cette époque, et, enfin, en ne retenant que la première phrase du slogan : "Souviens-toi du vase de Soissons". Et c'est là qu'apparaît toute la symbolique du chef qui a tous pouvoirs sur sa troupe !

 

     Mais qui se souviendra qu'Alphonse GLU fut l'inventeur de la fameuse colle GLU ? Qui osera dire que Clovis agissait en barbare en décollant la tête du corps de ce soldat ? Il fallait qu'ici la vérité soit rétablie.

 

Merci à Pierre Commeine , qui m'a transmis l'Histoire de Monsieur Bernard ICOT, de Soissons , que j'ai plaisir à partager , et qui , je l'espère , tout comme moi , vous aura décroché un sourire , voire plusieurs !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 16:28

        2013-09-29  2013-09-29 Soissons en sc Aisne (4)

Malgré ce qui était annoncé , le soleil était au rendez vous pour ce joyeux festival organisé sur les berges de l'Aisne, à l'ombre, pour une dernière fois , des silos qui bordent la rivière ...

De nombreux Soissonnais et voisins avaient fait le déplacement et il régnait une atmosphère fort joyeuse !

Un nombre impressionnant de stands et spectacles étaient proposé .

 

Les associations soissonnaises étaient présentes: la gymnastique , l'astronomie, la natation synchronisée, les voiles soissonnaises,le club de plongée sous marine , l'outil en main m'a particulièrement impressionnée avec de nombreux métiers manuels représentés dont celui de la taille de pierres .. Désolée pour celles que j'ai oubliées...

 

De nombreux spectacles étaient également proposés , et il aurait fallu se dédoubler ( voire plus ) pour assister à tout !

Chanteurs , comédiens , musiciens , saltimbanques ... Quel choix !

Les concerts donnés vendredi soir , par différents groupes du Soissonnais , ont enflammé le public , dont "Joe" et je vous joins le lien vers l'album de Pierre Commeine où vous pourrez découvrir de superbes clichés ( merci Pierre ) : https://picasaweb.google.com/116872922406973759681/JOEConcert27Septembre2013#

 

Nous avons assisté au spectacle de la Habanera qui reprenait les titres de la comédie 1789 , chanteuses et danseurs ont enchanté les spectateurs venus en nombre , ils ont été chaleureusement applaudis  !

Au fil de la promenade le long de l'Aisne , une rencontre : le spectacle de la Compagnie Louise Rafale , un pur moment de rigolade , qui n'a laissé de marbre ni les adultes , ni les enfants ! Quelle imagination ! Trop drôle , ça fait du bien !!

 

Puis , le son mélodieux de la contrebasse de Rémy Gadret nous a conduit de l'autre côté du pont , quelque part , sous les arbres ... Tout simplement irréel & divin ...

 

Le temps de déguster un petit jus de pomme dans les jardins de l'hôtel de ville , de voir passer une voiture bien bizarre , batteur au volant et synthé à l'arrière  et la journée s'est doucement terminée ... Avec , malgrè tout,l'impression d'avoir raté beaucoup trop de choses à St Léger , à la mairie et ailleurs ...Mais contents de cette agréable sortie en famille ! ... L'année prochaine peut être ?

 

Vous pouvez retrouver les photos de cette journée dans l'album suivant :

http://www.syla-bucy-le-long.fr/album-2180884.html

 

Si vous avez pris des photos que vous souhaitez voir dans l'album , n'hésitez pas à me les envoyer , je laisse la paternité des images aux auteurs !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 17:45

        2013-09-14 Soissons théatre romain photo syla (26)

 

Rue du théâtre romain ...Oui, nous les Soissonnais, on connait !

 

J'ai eu la chance de pousser les portes du Lycée rue de Panleu , enfin, non , Rue du théâtre Romain justement !

 

Vous êtes vous posés la question ? Pourquoi ce nom ?  

 

J'ai eu la chance d'être accueillie par Mr Eric Balin, et je dois dire qu'il donnerait à tout le monde l'envie d'en savoir plus sur  Soissons ! C'était un plaisir de l'écouter narrer l'Histoire ... 

 

Dans l'immense parc arboré du Lycée Camille Claudel ( Panleu pour les moins jeunes ) , se dresse une colline ... Belle découverte pour moi qui n'avait jamais franchi le seuil de ce lieu ... Et là , il faut faire appel à son imagination tout en écoutant les explications de Mr Balin . On se rend bien compte de la vue que devaient avoir les Soissonnais sur la scène lorsqu'on se place là haut  !

 

Pour l’occasion, et afin de mieux se rendre compte, des rubans avaient été tirés pour matérialiser ce qu'a pu être ce théâtre immense.  

 

Je vais essayer de vous retranscrire ce que j'en ai retenu le plus simplement possible ( et si des erreurs se sont glissées, n'hésitez pas à me contacter pour que je puisse rectifier !):

  

Suite à la conquête de la gaule par les Romains, "Augusta Suessionum" fut fondée en l'an 20 avant Jésus Christ (en hommage au 1er empereur romain et au peuple installé en cet endroit de la vallée de l'Aisne : les Suessions  ).

 

Selon le modèle de ville créé par les Romains,  "Augusta Suessionum" fut construit  "en damier" : 2 axes Nord/sud et Est/Ouest et des "rues" toutes parallèles ou perpendiculaires ... avec des "villas" , des thermes, des bâtiments administratifs ... et aussi un endroit pour se réunir : le théâtre romain ...

  

Il faut savoir qu'à cette époque de l'histoire, Soissons a connu une période de paix qui a duré environ 300 ans ... La ville a prospéré et s'est alors étalée ; on estime que sa superficie était alors quasiment la même que celle d’aujourd’hui. 

 

Le théâtre a du voir le jour au 1er siècle, et d'après les  relevés, son diamètre était de 144 m ! : il pouvait contenir jusqu'à 22000 personnes: les habitants de Soissons ainsi que ceux de sa zone d’influence.  

 

Hélas, au 3éme siècle, Soissons fut envahie par les barbares ... Afin de pouvoir se protéger, la superficie de Soissons fut réduite à environ 1/10 ème ...et ... quoi de mieux qu'une carrière à portée de main : les pierres du théâtre romain, pour ériger les remparts qui servirent à protéger les Soissonnais des invasions ... 

 

Voilà comment le théâtre a disparu ... 

 

Et  voilà comment il a été découvert..  

  

Avant d'abriter un lycée, « Panleu » était un séminaire ... Et les séminaristes se rendaient à la chapelle à St Rémy en traversant le parc. Il leurfallait alors gravir une colline, ce qui n'était pas pratique ... Au 19ème siècle, Il fut alors décidé de la percer ... et là ... Quelles découvertes : des fondations de murs, des empreintes de tourelles ...Archéologues et Société historique révélèrent l'existence de ce vestige disparu ...     

 

Et il faudra attendre  l'entre  2 guerres pour voir la percée de cette rue dans Soissons. 

Aujourd’hui, l’association, très récemment créée,"Anima Theatri"  souhaite mettre à l'honneur cet hémicycle chargé d'histoire !

 

Dans un premier temps, il faut trouver un financement pour réaliser une étude géophysique pour déterminer ce qui se trouve sous le sol. Faudra t-il alors creuser ? Ou laisser à la terre ce qui se cache là  depuis des siècles ? L'aménagement en théâtre végétal serait aussi une superbe idée évoquée par les créateurs de cette « jeune" association. 

 

N'hésitez pas à les contacter, ils ont besoin de vous : anima.theatri@hotmail.fr 

 

Vous pouvez aussi retrouver les photos prises lors de la visite sur l'album suivant ( et aussi les formulaires d'adhésion à l'association) :

http://www.syla-bucy-le-long.fr/album-2179808.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 11:09

 

2013-09-8 photos syla (38)C'est une belle visite à faire ! Nous avons certainement presque tous eu l'occasion de rentrer dans ce magnifique endroit à l'occasion d'un mariage ou pour aller demander un acte d'extrait de naissance ... Mais sans vraiment regarder le lieu en détail ... Ca vaut pourtant le détour !

 

L’hôtel de ville, ancien "hôtel de l'Intendance" fut construit entre 1772 et 1775( sur l'emplacement de l'ancien château des comtes de Soissons et proche du Château Gaillard , aujourd'hui disparu). Avant la construction de ce petit château , l'intendant était installé à la place de la sous préfecture et avant d'abriter la mairie  , ce lieu a accueilli ( sauf erreur de ma part ...) la société historique, la bibliothèque, la compagnie d'arc, le musée .. . L'hôtel de ville s'y est installé en 1833 , suite à l'incendie du bâtiment qui se trouvait alors sur la "grand place" .

C'est vraiment un beau palais , le style est sobre et élégant ( malgré les couleurs des peintures quelque peu improbables !!) , on peut découvrir quelques belles sculptures, des tableaux , le grand escalier...Le niveau du bas , qui abrite le restaurant administratif , a une architecture qui m'a beaucoup plue !Je n'oublie pas les jardins qui sont aussi très agréables !

 

Vous pouvez retrouver les photos de la mairie dans l'album suivant:

 http://www.syla-bucy-le-long.fr/3-album-2178444.html

 

On peut, cependant, regretter qu'un tel lieu abrite des bureaux ...Je dirais même que c'est vraiment un beau gâchis ... Tout est caché derrière des panneaux, des chaises , des bureaux ,les peintures sont dans un état lamentable, les perspectives sont coupées... Ne pouvait on pas consacrer une partie du budget mis dans les travaux du mail pour rénover ce lieu vraiment splendide ? Bref, un peu déçue de voir que rien n'est mis en valeur.. Dommage de ne pas consacrer ce lieu à un musée , ou à la société historique de Soissons qui manque cruellement de place ...   Et déplacer les services de la mairie , pourquoi pas à Gouraud ??

Cela n'engage que moi , bien sur , mais c'est dommage ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 20:19
2013-9-14 St Médard Soissons -photo Syla (46) 
Journée marathon , que d'endroits à visiter aujourd'hui pour ces journées du patrimoine dans le Soissonnais!
Que de personnes impliquées et extraordinaires rencontrées !
 
Les articles seront dans le désordre chronologique de la journée mais je vais essayer de vous faire partager ces bons moments !
 
La visite de la crypte Saint Médard était une première pour moi , je suis passée  plusieurs fois devant la "cordée" en admirant les vieilles pierres , je sais que Soissons a un prestigieux passé , mais se déplacer dans de tels endroits vaut vraiment la peine !
 
Notre guide conférencière nous a régalée de l'histoire de France , à la portée de tous , ponctuant son exposé de photos , de plans , d'anecdotes et répondant avec plaisir aux questions posées  ... "St Médard" , étant connu au niveau national , pour son dicton sur la pluie notamment !
 
L'endroit est splendide , malgré la grisaille de ce jour... La verdure , la pierre de taille , et ce lieu chargé des traces du passé...                                                                             
Pour l'histoire plus précise , vous trouverez à la fin de l'article ce que j'ai trouvé sur Wikipédia mais voici ce que j'ai retenu : St Médard est la crypte semi-enterrée persistante la plus ancienne au nord de la Loire ; elle fut fondée par Clothaire , un des fils de Clovis, elle fut un lieu très important dès le 6ème siècle ( tant au niveau superficie qu'influence communautaire ) ...  Nous avons appris que de nombreux sarcophages étaient encore en place dans des tunnels  souterrains , que des fouilles avaient été entreprises entre 1981 et 1986...Que l'endroit avait abrité les reliques de St Médard et St Sébastien ...Que les hommes étaient enterrés avec des bijoux qui étaient alors "la" marque de la richesse ( et la pierre la plus précieuse était alors le grenat qui venait du Sri Lanka) ...Ceci n'est vraiment qu'un  aperçu !
Voici quelques photos de cette visite:
 
Je vous conseille vivement de participer à une des visites organisées demain dimanche à 11h et 16h30 , c'est un moyen formidable de connaitre notre région !
 
Je me dis souvent que j'aimerais avoir plus de temps , rêver à être rentière ou avoir la chance de travailler à mi temps ! Et je peux vous dire que ce temps servirait à être utile à des projets et aux autres , il y a tant à faire  ! Et je continue à penser que le tourisme est un des atouts pour notre région !
 
 
 
 
Dans Wikipédia: Cette abbaye fut fondée en 557 par le roi des Francs Clothaire Ier, pour y recevoir les reliques de St. Médard. Les restes de Médard furent provisoirement abrités dans un mausolée en bois. Clothaire mourut avant le parachèvement des travaux, et c'est son fils Sigebert qui inaugura l'église et la fit décorer. Les deux bâtisseurs mérovingiens furent inhumés dans cette église (in basilicam), en face du tombeau de Médard (ante tumulum).
Sous les Carolingiens, l’abbaye continua de jouer un rôle déterminant dans les affaires du royaume. C'est ici qu'en 751 le dernier Mérovingien, Childéric III, reçut la tonsure, et c'est encore à Saint-Médard que se réunit le 13 novembre 833 le synode convoqué par Lothaire et présidé par l’archevêque Ebon de Reims, qui déposa pour la seconde fois l'empereur Louis le Pieux. Louis fut contraint de lire des aveux forcés, de rendre les armes, d'endosser le cilice, d'abdiquer et de renoncer au monde.
Parmi les abbés laïcs de Saint-Médard, on trouve les Carolingiens
En 826, l'abbaye reçut des reliques de saint Sébastien, qui y furent déposées par Hilduin de Saint-Denis, archichapelain de Louis le Pieux (voir les Annales regni Francorum, ad a. 826). Le moine Odilon († vers 920) a écrit une Histoire de la translation des reliques de saint Sébastien, martyr, et de saint Grégoire, pape, au monastère de Saint-Médard à la demande d'Ingramme ou Enguerrand, alors prévôt de l'abbaye, et qui fut ensuite évêque de Laon (entre 932 et 936) ; ce texte fut d'abord publié par Jean Bolland, sans nom d'auteur. Odilon fit aussi le récit de la translation des reliques de plusieurs autres saints dans le monastère, et Jean Mabillon a publié les deux textes dans le tome V des Actes de l'ordre de saint Benoît, avec la préface du premier, que n'avait pas donnée Jean Bolland, et aussi une lettre d'Odilon à Hucbald, moine de Saint-Amand, qui lui avait envoyé sa Vie de saint Lebwin, à quoi Odilon répondit par l'envoi de son Histoire de la translation des reliques de saint Sébastien. On possède également trois discours anonymes concernant le monastère (dont un traitant à nouveau des reliques de saint Sébastien et des libéralités des rois envers l'établissement, et un éloge de saint Médard et de saint Gildard, son frère), où certains reconnaissent le style d'Odilon.
L’abbaye Saint-Médard fut détruite par les Normands et les Magyars, puis reconstruite au XIe siècle. L’abbaye fut détruite en 1567 au début des guerres de religions, reconstruite en partie en 1630 avant d'être rasée jusqu'à la crypte en 1793.
L’« Évangéliaire de Saint-Médard », un manuscrit préparé dans les dernières années du règne de Charlemagne à l’École palatine d’Aix-la-Chapelle, provient du scriptorium du monastère. Par l'ampleur des moyens qui ont dû être mis en œuvre pour sa fabrication, par la démesure de sa composition (par exemple la taille des portraits des Évangélistes) et par la qualité des coloris, c’est un des spécimens les plus représentatifs de l’enluminure carolingienne du début du IXe siècle.
Otto von Corvin affirme dans son essai anticlérical intitulé « le Miroir des curés » (Pfaffenspiegel) que cette abbaye a été en son temps une espèce d'atelier de faussaires, que l’Église aurait établi pour dresser des titres de propriété qu'elle n'avait pas : « Le moine Guernon avoua sur son lit de mort qu'il avait parcouru toute la France pour fournir aux églises et monastères des actes falsifiés. Aussi n’est-il guère étonnant qu’on ait pu évaluer les biens du clergé en France à la Révolution à 3 000 milliards de francs[2]! »
La crypte fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1875[1]. La chapelle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 14 février 1921[1].
 
 voici d'autres liens:
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 20:28

2013-08 photo Syla (1)Et oui , il suffit de tourner la tête pour découvrir de "nouvelles" pierres , de "nouveaux" endroits pour des prises de vue ... Riche est Soissons ...

 

Bientôt , les silos auront disparu , le mail aura fait peau neuve , un nouveau conservatoire se dressera face à St Jean des Vignes , mais nos vieilles pierres seront toujours là  <3 , d'autres photos sont allées rejoindre celles du 1er  l'album et un 2ème est ouvert ..

 

Voici de quoi découvrir la jolie ville de Soissons :

http://www.syla-bucy-le-long.fr/album-2135294.html

et

http://www.syla-bucy-le-long.fr/album-2178444.html 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syla - dans Soissons
commenter cet article

Pour Rechercher Des Photos , Des Endroits, Des Sujets Particuliers ,tapez Dans "rechercher" :-) Ci-Dessus

  • : Diverses informations, images sur notre joli village du Soissonnais : Bucy-Le-Long , et aussi sur Soissons, sur les superbes endroits de l'Aisne , de Picardie et aussi ,pourquoi pas, des balades à faire au delà !...Pour l'utilisation des photos, merci de m'envoyer un mail pour demander mon accord, merci :-)
  • Contact

  • Syla
  • Amoureuse de mon village ,de la région du Soissonnais et de l'Aisne ,  de son histoire, de l'histoire de nos ancêtres , à faire partager  !
Juste des infos pour tous ;-)),
  • Amoureuse de mon village ,de la région du Soissonnais et de l'Aisne , de son histoire, de l'histoire de nos ancêtres , à faire partager ! Juste des infos pour tous ;-)),

Me Contacter

email1.gif

Rechercher